Un geste pour la planète : l'impression de cette information est-elle vraiment nécessaire ?

L'Ego du J'Go du 28 janvier au 5 février 2016

Crée le 28/01/2016


À boucher que veux-tu
Après une semaine de rodage, la boucherie du J’Go Toulouse, qui fait office à la fois d’entrée de l’établissement et de commerce paysan taillé pour la ville, atteint ces jours-ci sa vitesse de croisière. On y trouve tout ce qu’il faut pour se cuisiner un gigot de 7 heures le dimanche, ou bien réchauffer en 7 secondes un plat mijoté avec quelques légumes découpés le matin même par le légumier du restaurant.

6 nations, 1 seule formule
Je ne sais pas si Novès trouvera avant le tournois des 6 nations, la formule magique capable de transformer le XV de France en machine à gagner, mais je sais que le J’GO Drouot, lui, a trouvé la formule idéale pour profiter des matchs en se sustentant :  Une belle entrée à partager généreusement comme on partage des bourre-pif, une pièce bien rôtie comme un supporter Gallois à 23 heures, et un dessert doux et sucré comme un massage d’après-match.  Le tout pour 40 euros, et dans la plus pure tradition gasconne.