Des terroirs, des hommes, une histoire partagée
Veuillez patienter...
Le J'GO 5c00633fbb6d2.jpg Le J'GO 5b60022938456.jpg Le J'GO 552ce4e659dc8.jpg Le J'GO 5c006368e03a9.jpg Le J'GO 558a6ccc4a9c8.jpg Le J'GO 5bad4bf138406.jpg Le J'GO 5bad4c052e652.jpg
La boucherie

Les menus du jour

Les produits :

L'instant Pastifret

Crée le 29/06/2017

« Pâté fermier à la recette simple et au goût puissant, servi au verre dans les restaurants J’Go » C’est la définition que nous vous avons donné dans le dictionnaire encyclopédique des J’Gotages.

Certains le mangent proprement avec leurs doigts, d’autres le dégustent salement avec leur couteau ; certains s’en envoient deux pots à l’apéro et n’ont plus faim pour le salsifis qui accompagne le plat principal ; certains le coupent en huit parts égales pour en donner aux copains, d’autres versent le pot dans leur assiette pour éviter d’être confondus avec la catégorie précédente ; certains l’aiment frais, d’autres  préfèrent le voir suer ; certains en étalent un peu sur de grandes tranches de mie, d’autres en étalent beaucoup sur un peu de croûte; certains ne l’apprécient qu’au comptoir, d’autres ne l’aiment qu’assis ; certains prononcent le “t“ à la fin alors que d’autres insistent lourdement sur la dernière syllabe en disant « pasti – frèè », d’autres encore font les deux et disent « pasti-frèè–t » contrairement à ceux qui disent “pâté“ et qui ont moins de problèmes. D’aucuns prétendent que la recette est complexe, d’autres qu’elle est simple comme bonjour, d’autres disent que cela n’est rien que du porc noir, du sel, et un peu de savoir-faire.

Et pour vous ?