Des terroirs, des hommes, une histoire partagée
Veuillez patienter...
Le J'GO 5cf666caa0e6a.jpg
"Puisqu'il faut bien se définir (…) moi, je veux bien qu'on me classe dans la catégorie des ploucs. Je corresponds parfaitement à la définition. Je suis fils et petit-fils de paysan. J'ai grandi dans le monde rural. Je peux paraître mal dégrossi, un peu rustre aussi, parfois. D'ailleurs, on est tous un peu ploucs, ici, au J'Go.
Et c'est très bien comme ça."

Denis Méliet 31 janvier 1966 / 3 juin 2019

Les menus du jour

L’EGO du J’GO :

L'Ego du J'Go du 15 au 21 juin 2017

Crée le 15/06/2017

Pour chlore le débat
Le saviez-vous ? La canicule entraine irrémédiablement une augmentation de la quantité de chlore dans l’eau du robinet. Du coup, avaler un verre d’eau c’est un peu comme boire la tasse à la piscine municipale, à ceci près qu’on n’est pas forcé de porter un bonnet de bain. Du coup, à moins de faire partie des personnes à risque, du genre nouveau-né ou centenaire, rien n’interdit de s’envoyer une petite bière artisanale du Lot Ratz au J’Go, en trinquant à la santé des buveurs d’eau

Inimitable !
La cuisine rurale est à l’aise dans le plat hivernal, dans la cocotte d’automne, le mijotage des jours de frimas. Mais ce serait lui faire injure que de ne pas reconnaître qu’elle se défend en mode été, notamment avec le pastifret, qui n’est jamais aussi bon que légèrement transpirant, luisant, tiédi et lustré, étalé en un clin d’œil sur une tranche de pain doré à la mie tendre et à la croûte croustillante. Un coup de rouge par-dessus, et la vie est belle.