Des terroirs, des hommes, une histoire partagée
Veuillez patienter...
Le J'GO 591d52777d7fc.jpg Le J'GO 58e55d3978923.jpg Le J'GO 58e55c76177e1.jpg Le J'GO 552ce4d69b036.jpg Le J'GO 56bc8f0e8d301.jpg Le J'GO 558a6ccc4a9c8.jpg Le J'GO 552ce4f681abe.jpg Le J'GO 552ce4c035761.jpg Le J'GO 552ce4cb6f92a.jpg Le J'GO 55638b846d1fb.jpg Le J'GO 55638bc32908b.jpg Le J'GO 55f982fd24f18.jpg Le J'GO 57712a411bcca.jpg
La boucherie

Les menus du jour

L’EGO du J’GO :

L’ego du J’GO du 14 au 21 avril 2016

Crée le 14/04/2016

Sur l’herbe
Il y a quelques semaines, l’équipe des Jardins du J’GO (la loge maraichère du J’Go au marché de Saint-Germain-des-Prés) est allée faire un tour au musée d’Orsay. On a beau être Gascon et gastrolâtre, on n’en est pas moins Français et esthète. Sur place, l’équipe est tombée en arrêt devant Le déjeuner sur l’herbe de Manet. Après le choc esthétique, les estomacs se sont mis à gargouiller. Et c’est ainsi qu’est née l’idée d’un déjeuner sur l’herbe à la sauce J’Go. Voilà pourquoi, depuis quelques jours, il est possible de vous faire livrer, via deliveroo.fr, un florilège alléchant du J’GO au jardin des Tuileries ou au jardin du Luxembourg. On prévoit le retour du soleil à Paris dès dimanche. Profitez-en pour tenter le coup.
https://deliveroo.fr/menu/paris/6eme-odeon/jgo-saint-germain

Sur un plateau
Phases finales du TOP14, Rolland Garros, Euro2016, Tour de France… la belle saison des grands rendez-vous sportifs s’annonce. Au J’GO Paris, on tient à la disposition des amateurs de retransmission sportives à la télé et à domicile, des plateaux apéro canard, cochon ou mixtes, pour 2 à 6 personnes, livrables via deliveroo.fr. Produits naturels, paysans et garantis sans dopage.
https://deliveroo.fr/menu/paris/6eme-odeon/jgo-saint-germain


Sur l’étal
Je rappelle à tous les Toulousains qui travaillent au centre-ville et qui n’ont pas le temps de déjeuner au restaurant, que le boucher de l’établissement propose des sandwiches du tonnerre, composés de pain frais croustillant garnis de charcut’ maison élaborée par les cuisiniers et bouchers du J’Go (Porc noir ou porc fermier). Évidemment, le boucher est moins sexy que l’étudiante qui est à la caisse de la sandwicherie du coin, mais il a, sur l’étal, de solides arguments charcutiers. Faut savoir ce qu’on veut.