Des terroirs, des hommes, une histoire partagée
Veuillez patienter...
Le J'GO 59c372dcbd94c.jpg Le J'GO 592d2e8e4620b.jpg Le J'GO 552ce52e4d254.jpg
La boucherie

Les menus du jour

L’EGO du J’GO :

L’ego du J’GO du 3 au 10 mars 2016

Crée le 03/03/2016

Opinion, piège à con ?... Le 24 décembre 2015, un joyeux membre de de la communauté Trip Advisor répondant au doux nom de Parsifal (les mélomanes apprécieront le clin d’œil wagnérien) écrivait à propos du Pategrain (le restaurant bœuf et poulet expérimental du J’Go Toulouse) : « un des pièges à cons de Toulouse ». 15 jours plus tard, un contributeur du même site planqué sous le pseudo poétique de "proendéplacement" s’alarmait : « une aile et une cuisse sans rien à manger dessus ! ». Et il y a quinze jours, un certain fredecho, 219 avis au compteur, s’enflammait au contraire : « Vous aimez le poulet ? C’est “the place to be ”. »

Bon, alors tout ça c’est bien joli, mais au-delà du fait qu’il est peu probable qu’un poulet élevé en plein air spécialement pour nous, et abattu à 120 jours minimum (contre 80 pour les labels Rouge ou Bio) présente des ailes et des cuisses « sans rien à manger dessus » ; Au-delà du fait qu’à l’heure où 90% des restos se contentent d’ouvrir des boîtes et de réchauffer des portions Metro, on puisse difficilement qualifier de « piège à cons » un établissement comme le Pategrain, fondé sur le 100% fait maison, le locavorisme et l’approvisionnement direct paysan ; Au-delà de tout cela, donc,  l’ensemble des équipes du J’GO tient à avertir les messieurs rigolos qui écrivent des horreurs ou des gentillesses sur Trip Advisor à propos du Pategrain, que CE RESTAURANT EST FERMÉ DEPUIS 2014.

Le calomniateur, c’est comme le flatteur dans le Corbeau et le Renard : ça vit aux dépens de celui qui l’écoute. Pensez-y la prochaine fois que vous consultez Trip Advisor ou un site du même tonneau.