Des terroirs, des hommes, une histoire partagée
Veuillez patienter...
Le J'GO 5926ec8504d25.jpg Le J'GO 58e55d3978923.jpg Le J'GO 5926006d8da9b.jpg Le J'GO 552ce4e659dc8.jpg Le J'GO 55f9829cd28f7.jpg Le J'GO 552ce4d69b036.jpg Le J'GO 56bc8f0e8d301.jpg Le J'GO 558a6ccc4a9c8.jpg Le J'GO 552ce4f681abe.jpg Le J'GO 552ce4c035761.jpg Le J'GO 552ce4cb6f92a.jpg Le J'GO 55638b846d1fb.jpg Le J'GO 55638bc32908b.jpg Le J'GO 55f982fd24f18.jpg Le J'GO 57712a411bcca.jpg
La boucherie

Les menus du jour

L’EGO du J’GO :

L’ego du J’Go du 7 au 21 juillet 2015

Crée le 15/07/2015

Bluffé froid
À ceux qui croient encore que manger froid relève du choix par défaut, je conseille vivement de gagner la table du J’Go  Paris ou de son pendant toulousain, pour découvrir l’art gascon de l’assiette froide, qui célèbre le froid mariage du porc, de l’agneau ou du canard avec les légumes de saison. Bluffant.

Le Tour chez nous
Cette année, le Tour fait et défait ses lacets dans les Pyrénées autour du 14 juillet. On attend notamment de belles étapes entre Tarbes et  La Pierre-Saint-Martin, puis Pau et Cauterets. Pour ceux qui ne connaissent pas les Pyrénées mais maîtrisent la géographie du J’Go, sachez simplement que ces deux étapes traversent les appellations « Noir de Bigorre » et « Haricot Tarbais ».

Quality street
Je ne peux pas trop en dire, mais le J’Go prépare cette année pour Marciac un service de street food froide à emporter pour les festivaliers qui aiment manger debout où les retardataires qui n’aiment pas écouter du jazz le ventre vide. Au menu, soupes froides, sandwichs, douceurs… Vivement JIM2015 !