Des terroirs, des hommes, une histoire partagée
Veuillez patienter...
Le J'GO 5cf666caa0e6a.jpg
"Puisqu'il faut bien se définir (…) moi, je veux bien qu'on me classe dans la catégorie des ploucs. Je corresponds parfaitement à la définition. Je suis fils et petit-fils de paysan. J'ai grandi dans le monde rural. Je peux paraître mal dégrossi, un peu rustre aussi, parfois. D'ailleurs, on est tous un peu ploucs, ici, au J'Go.
Et c'est très bien comme ça."

Denis Méliet 31 janvier 1966 / 3 juin 2019

Les menus du jour

L’EGO du J’GO :

L’ego du J’go du 20 au 27 janvier 2015

Crée le 22/01/2015

Le J’Go Drouot, nouvel ami du petit déjeuner
Des scientifiques anglais probablement plus Anglais que scientifiques ont publié sur la toile un test de comportement qui, nous dit-on, détermine notre profil psychologique en étudiant notre façon de beurrer les tartines au petit déjeuner. Pour ceux que la chose intéresse, le test s’effectue ici : www.marmaladeandtoast.co.uk. Pour les autres, il y a les petits déjeuners du J’Go Drouot, du mardi au samedi, qui conjugue l’œuf à tous les temps et se plaît à mêler les habitudes gasconnes (ventrêche, fritons) aux mœurs d’outre-Manche (œuf au plat, œuf brouillé). Un aller-retour gustatif entre Auch et Londres qui, contrairement à L’Eurostar, n’est jamais en panne. Plus d’infos sur lejgo.com.

Le J’Go Saint-Germain, nouvel ami du Grand Paris
Depuis l’annonce de la fermeture du J’Go Saint-Germain le 1er mars, tout ce que Paris compte de gascons expatriés, de Toulousains exilés et de gastrolâtres sans frontières se presse à la table de ce navire gustatif en sursis. Voilà qui nous fait chaud au cœur et laisse deviner des lendemains qui chantent à la loge du marché et à la table du J’Go Drouot ! Attention si vous voulez casser la croûte en semaine à Saint-Germain :  le restaurant est fermé le dimanche soir, le lundi midi et le mardi midi… Dont acte !