Des terroirs, des hommes, une histoire partagée
Veuillez patienter...
Le J'GO 59c372dcbd94c.jpg Le J'GO 592d2e8e4620b.jpg Le J'GO 552ce52e4d254.jpg
La boucherie

Les menus du jour

L’EGO du J’GO :

L’ego du J’Go du 29 octobre au 5 novembre 2014

Crée le 29/10/2014

Sexas, J’Go et chocolat
Au moment même où l’Université new-yorkaise de Columbia publie les résultats réjouissants d’une étude montrant une corrélation entre la santé du cerveau des sexagénaires et la consommation de chocolat noir, le J’Go met à la carte à Toulouse et Paris son légendaire moelleux au chocolat. Si l’étude vous intéresse, lisez ce papier paru lundi dernier dans le parisien : http://lc.cx/nCG. Si c’est le chocolat qui vous botte: c’est par-là : www.lejgo.fr


Contresens
Pensant favoriser le rayonnement du savoir-vivre français et prolonger les effets du classement du repas gastronomique français au patrimoine immatériel de l’Unesco, notre ministre des Affaires Étrangères plaide en faveur de la gastrono-diplomatie, un concept nouveau qui se traduit principalement par l’organisation de diners chics dans nos ambassades. C’est là un contresens manifeste, puisque l’Unesco a classé cette tradition française qui consiste à se réunir en famille ou entre amis pour partager un repas composé d’une entrée, d’un plat et d’un dessert. Rien à voir avec les soirées de l’ambassadeur. Le ministère n’est pas à une approximation près, et d’ailleurs, l’essentiel n’est-il pas que l’ensemble des additions soit réglé par des banquiers et de grands marchands de vins et spiritueux ?