Des terroirs, des hommes, une histoire partagée
Veuillez patienter...
Le J'GO 59c372dcbd94c.jpg Le J'GO 592d2e8e4620b.jpg Le J'GO 55f9829cd28f7.jpg Le J'GO 59c372cc18b60.jpg Le J'GO 552ce4cb6f92a.jpg Le J'GO 55638bc32908b.jpg Le J'GO 57712a411bcca.jpg
La boucherie

Les menus du jour

L’EGO du J’GO :

L’ego du J’Go du 3 au 10 septembre 2014

Crée le 03/09/2014

Mob et saucisse
À 14 ans, l’animateur télé toulousain Jean-Luc Reichmann a financé l’achat de sa première mobylette en vendant de la saucisse de Toulouse dans un supermarché à 11, 95 F le kilo. Aujourd’hui, vu le prix de l’essence, la chasse aux deux roues motorisés dans les villes et la qualité de la saucisse de Toulouse du J’Go (fabriquée sur place par notre boucher avec un mélange de porc rose et de Noir de Bigorre) m’est avis qu’il est préférable de vendre sa mob pour se faire une orgie de saucisse.

Perchiste et signe
C’est un fait, la loi sur le fait maison n’est pas parfaite. Pour un restaurant comme le J’Go, elle est même dépréciative, puisque le 100% Maison que nous pratiquons est à des années lumière de la conception du fait maison véhiculée par la loi. Il n’en reste pas moins qu’elle clarifie les débats et démasque ceux qui, jouant sur un non dit favorable, faisaient passer leurs plats industriels réchauffés pour de la pitance maison. Dès lors, ce n’est pas parce que Mc Donald’s peut estampiller « fait maison » certains de ses burgers, qu’il faut jeter le bébé avec l’eau du bain. Cette loi concerne la cuisine et non l’approvisionnement. Certes elle manque d’ambition et aurait pu aller plus loin, mais après tout, avant de sauter 6,16 mètres, Lavillenie n’a-t-il pas commencé par sauter 3,50m ?