Des terroirs, des hommes, une histoire partagée
Veuillez patienter...
Le J'GO 58d44174c3111.jpg Le J'GO 55f9829cd28f7.jpg Le J'GO 552ce4d69b036.jpg Le J'GO 56bc8f0e8d301.jpg Le J'GO 558a6ccc4a9c8.jpg Le J'GO 552ce4f681abe.jpg Le J'GO 552ce4c035761.jpg Le J'GO 552ce4cb6f92a.jpg Le J'GO 55f982d250e5e.jpg Le J'GO 55638b846d1fb.jpg Le J'GO 55638bc32908b.jpg Le J'GO 57712a411bcca.jpg
La boucherie

Les menus du jour

L’EGO du J’GO :

L'Ego du J'Go du 28 mai au 3 juin 2014

Crée le 28/05/2014

La vérité est ailleurs... Pratiquant l’autoflagellation avec un certain plaisir, nous nous alarmons en France de notre abstentionnisme électoral chronique,  de la perte de compétitivité de nos entreprises, de la laideur de nos automobiles, de la perte d’intérêt du championnat de France de rugby, et de tout un tas d’autres choses qui donnent envie de s’enfoncer la tête dans le sable. Pendant ce temps, les autorités chinoises inaugurent avec enthousiasme les premières importations de charcuterie française, éprouvant ce plaisir nouveau avec reconnaissance. Pendant ce temps, de l’autre côté de l’Atlantique, les Américains sont devenus les plus grands consommateurs mondiaux de vin, devant ces Français dont ils aiment singer les habitudes alimentaires. Pendant ce temps le monde continue de bader le talent des cuisiniers français tout en faisant mine de prêter du crédit aux absurdes classements des meilleurs restaurants du monde sponsorisés par des marques d’eau minérale pétillante, et dont les chefs de l’hexagone sont généralement exclus. Aussi, cessons sans attendre de nous diminuer, et tâchons de nous aimer davantage… autour d’une assiette de jambon et d’une bouteille de rouge par exemple…