Des terroirs, des hommes, une histoire partagée
Veuillez patienter...
Le J'GO 5cf666caa0e6a.jpg
"Puisqu'il faut bien se définir (…) moi, je veux bien qu'on me classe dans la catégorie des ploucs. Je corresponds parfaitement à la définition. Je suis fils et petit-fils de paysan. J'ai grandi dans le monde rural. Je peux paraître mal dégrossi, un peu rustre aussi, parfois. D'ailleurs, on est tous un peu ploucs, ici, au J'Go.
Et c'est très bien comme ça."

Denis Méliet 31 janvier 1966 / 3 juin 2019

Les menus du jour

L’EGO du J’GO :

L’Ego du J’Go du 4 au 11 mars 2014

Crée le 04/03/2014

Que d’aulx !
Depuis toujours, le J’Go affiche sa préférence pour les jeunes pousses, qu’elles croissent sur les terrains du championnat de rugby universitaire ou dans les jardins potagers. D’où nos mines réjouies en ces temps de prémices du printemps où débarquent en cuisine les têtes blanches et les tiges élancées des aillets. Dans les jours qui viennent, vous trouverez  dans nombre des préparations du J’GO des brins de ces jeunes pousses d’ail que les Gascons mâles aiment dévorer à la croque au sel pour profiter de leur arôme subtil et s’offrir une haleine à la fois virile et printanière.

Baer adoubé
Indéfectible ami du j’GO, à la table duquel il découvrit voilà quelques années l’ivresse douce et persillée du cochon noir élevé sur les pentes douces du piémont pyrénéen, Édouard Baer vient d’être intronisé par la noble confrérie du Porc Noir de Bigorre, qui est à la salaison de qualité ce que l’Académie des arts et techniques du cinéma est au plan séquence.


Humide ou de l’éducation
À propos du match du Tournoi opposant Français et Écossais ce week-end,  la plupart de joueurs du XV de France se la joue humble et respectueuse, allant même jusqu’à prétendre que l’écart de niveau entre les deux équipes est nul. Pendant ce temps, les prévisions météorologiques annoncent de la pluie pendant toute la rencontre. Humilité et humidité, deux éléments qui ne réussissent généralement pas au rugby français. Pour conjurer le sort pendant la rencontre (diffusée chez nous en direct et sur grand écran), les clients du J’GO boiront de la bière lotoise plutôt que de l’eau, et de l’armagnac plutôt que du whisky.  C’est ce qu’on appelle le soutien moral.