Des terroirs, des hommes, une histoire partagée
Veuillez patienter...
Le J'GO 58ad73f17fc9e.jpg Le J'GO 58ac019f66e4b.jpg Le J'GO 58ad73fa8fe9c.jpg Le J'GO 55f9829cd28f7.jpg Le J'GO 558a6ccc4a9c8.jpg Le J'GO 552ce4f681abe.jpg Le J'GO 55638bc32908b.jpg
La boucherie

Les menus du jour

L’EGO du J’GO :

L’ego du J’GO du 2 au 7 janvier 2014

Crée le 09/01/2014
L’essentiel...
Puisque s’ouvre une année nouvelle, l’Ego du J’Go vous souhaite tout ce qu’il y a de meilleur pour les 365 jours à venir, à commencer par un bon appétit, signe de bonne santé et de goût du partage. Le reste est accessoire. Alors, bon appétit.

La détox du J’Go
À moins de vouloir caler son comportement alimentaire sur celui des starlettes amerloques, il n’est pas utile de se lancer en cette première semaine de janvier dans un régime détox du genre baie de goji – jus de chou vert – gélule d’extrait de radis noir. Car les nutritionnistes sont unanimes : il suffit de respecter scrupuleusement la fameuse règle des tiers : 1/3 de protéines, 1/3 de fibres, 1/3 de féculents au déjeuner. 1/3 de féculents, 1/3 de fibres cuites et 1/3 de fibres crues au dîner. La chose est parfaitement envisageable à la table du j’Go, ce qui met la détox à la portée des appétits gascons. Ça pour une nouvelle…

Cuisines et dépendance
« La télé est essentielle à la survie de la gastronomie ». Ce n’est pas moi qui le dit mais un chef triplement étoilé invité en décembre dernier sur le plateau de l’émission Master Chef. Faut-il comprendre que les arts de la table sont suspendus au bon vouloir de la téloche, comme le rugby pro et le train de vie des acteurs nonagénaires des Feux de l’amour ?